Les bluettes de NatpointG

Toi qui entres chez moi par inadvertance, je dois te prévenir que ce blog n’est pas mon journal intime (quoi ça y ressemble ?!), qu’il n’a aucune prétention littéraire, si ce n’est celle te faire sourire. Je sais, c'est pas gagné...

26 octobre 2008

DIS-MOI QUELQUE CHOSE DE TENDRE

Je n’ai pas su quoi te répondre... Si tu savais comme je me sens dépouillée de tout dans ces moments-là, les mots se mélangent, se bousculent, mais rien ne sort... Je t’ai bredouillé quelques mots ridicules et puis je suis partie bosser... Dans la voiture, j'ai mis un cd, je me suis laissé bercer par cette musique au son épuré et j'ai enfin trouvé les mots... J’aurais voulu faire marche arrière sur la route pour te retrouver, j'aurais voulu courir jusqu’à toi, me jeter dans tes bras et t’offrir ces... [Lire la suite]

22 octobre 2008

MOTIVEE !!!!!!!!!!!!!!

- Alors combien hier ? - J’ai explosé mon record !!!!! - Classe ! Tu y as pris goût dis donc ! - Ouais... C’est trop bon... - Je te l’avais dit... Alors combien ? - Cinq. - Cinq ?!!!!! - Ça t’épate hein ! - Mais c’est nul cinq ! Moi je m’en suis tapé vingt ! - Toi ?!!!! Vingt ? J’y crois pas... - Qu’est-ce que tu veux dire ? - Ben c’est vrai quoi, avec ton physique ingrat, je me dis que t’as dû te gourer dans tes calculs... - Ah oui ? Selon toi, je n’ai pas le physique pour pédaler pendant vingt... [Lire la suite]
Posté par natpointg à 21:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
19 octobre 2008

ELLE N'A PAS EU LE TEMPS...

Elle n’a rien vu venir... C’était si doux, comme un souffle chaud qui vous enveloppe un soir d’été. Elle s’est attachée à ton regard croisé par hasard dans les escaliers il y a quelques années. Elle s’est attachée à tes gestes maladroits, à ton sourire rayonnant, à tes mots à la dérobée. Elle s’est attachée à ton cœur à la dérive, comme on s’attache à la beauté fragile. Tu l’appelais mon ange aux yeux verts, elle aurait voulu te donner un de ces petits noms sucrés comme on se donne des baisers dans le... [Lire la suite]
14 octobre 2008

MAYVA

Je ne t'ai jamais parlé d'elle. Je ne t'ai jamais parlé de ce quartier. C'est le quartier qui l'a regardée pousser. Gamine, elle aimait bien ces arbres et ce petit parc derrière, coincé entre le pont et l'autoroute. Là, elle respirait, elle courrait à perdre haleine, elle s’écorchait les genoux et elle grandissait à l’abri des blessures de l'enfance. De temps en temps, elle escaladait la pente dans le parc et elle regardait les voitures passer accoudée sur la glissière de sécurité. C’était bon de se... [Lire la suite]
13 octobre 2008

ARIEL OU CALGON ?

Pas de post ce matin... Et demain non plus maintenant qu'on en parle. Après-demain, je ne sais pas. Quant à après-après-demain, ben ça fait trop loin pour vous répondre... La raison ?!!! De quoi tu te mèles !!!! Bon d'accord, à toi, je peux bien faire une confidence, on se connaît depuis quelque mois... En fait, j'ai beaucoup de lessives en retard, c'est les couleurs surtout, faut que je lave les couleurs, parce que porter du noir, ça va bien 5 minutes. Tu crois que je peux mettre le bleu avec le rouge, ça ne va pas délaver ? Et... [Lire la suite]
Posté par natpointg à 10:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
08 octobre 2008

C'TE HONTE

- Allez ne fais pas cette tête, c’est pas si grave... - C’est mon livre de français... - Ben il n’aura pas le prix Renaudot ton livre ! - ... - C’est vrai quoi, le pluriel des noms composés, ça intéresse qui ? Personne... Tu crois que la France d’en bas a besoin de savoir comment on écrit passe-temps au pluriel ?!!! Ben, non parce que la France d’en bas, elle n’a pas de passe-temps au singulier !!! - Je vais me faire punir... - Meuh non, un livre ça doit vivre, ça doit se corner, se... - Il est tout mouillé mon... [Lire la suite]
Posté par natpointg à 07:14 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
05 octobre 2008

MON COEUR

Je lui ai parlé de toi hier... C’est la première fois. Je lui ai dit que tu guidais ma vie comme un despote dirige son pays. Tu as fais de moi ce que bon te semblait, tour à tour je suis l'ange ou le démon. Tu fais briller mes yeux ou couler mes larmes, tu me fais pousser des ailes autant que tu me donnes le goût du ciel. Tu me dis que les couleurs de l’arc en ciel sont bien plus belles que tous les bleus que j’ai enlacés. Je ne sais plus... Je te voudrais tendre et chaleureux, tu es dur et froid comme... [Lire la suite]
02 octobre 2008

J'AIME PAS LES JEUNES...

- Qu’est-ce que t’as, t’es toute rouge. - J’aime pas les jeunes... - Hein ? - Je peux pas les voir ! Ils sont boutonneux, stupides, ils se fringuent comme des clodos et ils se prennent pour le nombril du monde. - Wouaahhh, toi tu viens de te prendre un râteau ! - N’importe quoi, tu me vois draguer un de ces merdeux mal dégrossi ? - Oui je te vois bien, même très très bien ! - Eh oh ça va hein ! J’avais trop bu cette fois-là et d’abord c’est lui qui s’est jeté sur moi ! C’est pas pareil ! - Bien sûr... Et... [Lire la suite]
Posté par natpointg à 12:03 - - Commentaires [17] - Permalien [#]