Les bluettes de NatpointG

Toi qui entres chez moi par inadvertance, je dois te prévenir que ce blog n’est pas mon journal intime (quoi ça y ressemble ?!), qu’il n’a aucune prétention littéraire, si ce n’est celle te faire sourire. Je sais, c'est pas gagné...

05 octobre 2008

MON COEUR

Je lui ai parlé de toi hier... C’est la première fois.

Je lui ai dit que tu guidais ma vie comme un despote dirige son pays. Tu as fais de moi ce que bon te semblait, tour à tour je suis l'ange ou le démon. Tu fais briller mes yeux ou couler mes larmes, tu me fais pousser des ailes autant que tu me donnes le goût du ciel. Tu me dis que les couleurs de l’arc en ciel sont bien plus belles que tous les bleus que j’ai enlacés. Je ne sais plus...

Je te voudrais tendre et chaleureux, tu es dur et froid comme le marbre.

Je te voudrais sûr de toi, tu es tellement maladroit...

Tu aimes comme tu hais, jusqu'à l'excès. Tu t'emballes, tu te cognes aux murs trop étroits et après ? Après, tu t'enfuis parce que tu n'es que séduction et lâcheté...

Parfois, je voudrais que tu crèves pour ne plus avoir mal, pour ne plus sentir la douceur de ce baiser, de ces gestes tendres.

Je lui ai parlé de toi hier... C’était difficile, je n’aime pas ces mises à nu qui me rendent vulnérable.

Je lui ai dit qu’un jour tu te perdrais parce que tu ne veux pas avoir de regrets...

Elle écoutait, silencieuse. Dans son regard, je t’ai vu sans fard et tu m’as touchée...

Et puis, c'est elle qui m'a parlé de toi. Dans ses mots, tu étais fragile et blessé, dans ses mots, il y avait la beauté de ceux que tu as aimés et quittés.

Elle m'a dit qu'il ne fallait pas renoncer, que tant que tu battais, mon cœur, je ne devais pas renoncer...  Pas cette fois...

Et pour vous Bonobo, parce que cette chanson-là a bercé mes mots...


Découvrez Bonobo!


Commentaires

    Membre d'un corps à peine constitué...
    Malgré qu'il ait de la veine, il nous pompe de temps à autres si bien qu'il arrive qu'on n'est aucun battement entre deux pulsions !
    Mais, comme "qui aime bien châtie bien"...il bat !
    Amitié

    Posté par Maky, 06 octobre 2008 à 01:32
  • Un texte émouvant et beau... comme un coeur.

    Tu es une heartiste, une vraie.

    Posté par Tant-Bourrin, 06 octobre 2008 à 05:35
  • j'entends le mien qui bat à cette lecture... touché.

    Posté par polly, 06 octobre 2008 à 06:23
  • Très beau texte, merci de nous l'avoir fait partager !

    Posté par Didou, 06 octobre 2008 à 09:02
  • Non...Non...il ne peut être dur et froid... peut être même aimerais tu qu'il le soit un peu plus quand il se gonfle qu'il prend toute la place jusqu'à la gorge, qu'il t'etouffe
    bisous

    Posté par sophy, 06 octobre 2008 à 09:11
  • Beau, doux et dur à la fois... j'aime tes mots.. tu as le don pour parler à mon coeur.....

    Posté par Tatiana, 06 octobre 2008 à 12:50
  • très beau, cette bluette est intense...
    Oui ça fait parfois très mal d'aimer.
    Bisous
    So

    Posté par murmure, 06 octobre 2008 à 13:51
  • Mmmouais, la vie n'est pas un long fleuve tranquille...

    Posté par groseille, 06 octobre 2008 à 18:14
  • beau texte Nat!! organe très ambigü que ce coeur qui nous fait pleurer ou aimer mais surtout qui nous est indispensable pour vivre

    Posté par MOMO, 06 octobre 2008 à 20:50
  • @ Maky : yes il a de la veine qu'on soit des non violents parce que des fois on le battrait bien notre coeur !

    @ Tant-Bourrin : toi aussi tu es un coeur !!!

    @ Polly : Ton coeur il bat à chacun de tes mots et il sait nous attacher...

    @ Didou : merci à toi de venir si souvent

    @ Sophie : ah lala touchée... tu commences à me connaître toi, c'est pas bon !

    @ Tatiana : "doux et dur à la fois", c'est tellement juste... Et j'aime parler à ton coeur, il est tellement bleu !

    @ Murmure : pffff... oui... je ne connais pas plus douloureux... Mais un coeur qui bat c'est tellement bon !
    Je te fais un bisou aussi ma grande

    @ Mon fruit rouge : Lol, et dire que j'ai vu une réplique de la famille Groseille au boulot ce soir... Alors pour eux non la vie n'est pas un long fleuve tranquille...

    @ Momo : merci ma momo, je sais bien que ce n'est pas le registre que tu affectionnes le plus mais il en faut pour tous les goûts !

    Et oui, il est ambigu ce coeur, il nous fait autant de mal que de bien, mais tant qu'il bat, le combat vaut la peine !

    bisous à toutes et tous

    Posté par natpointg, 06 octobre 2008 à 21:43
  • Waouw...en voilà une bluette plus que touchante... Aimer est un acte si compliqué, ça fait parfois souffrir mais ça en vaut la peine, la peine de se sentir vivre...
    Bises

    Posté par Minipoucine, 06 octobre 2008 à 22:39
  • ... c'est vrai que c'est beau, mais ça fait un peu mal.T'es chiantes!T'as pas un boulot?Des arbres à tailler ou bien un coeur à entretenir? TSSSSSSSSSSS, faut tjrs que tu fasses ta maligne mais merci pour ça et tous le reste.Je te serres la main ispice di...(tu connais la suite)

    Posté par tamalOu, 07 octobre 2008 à 03:44
  • Un coeur en marbre c'est trop lourd
    Un coeur avec des ailes ça s'envole
    Un coeur en sucre il se fait croquer
    Un coeur d'artichaut à sa carapace mais peut se faire décortiquer
    Un coeur tout mou, on s'enfonce dedans et après on arrive plus à bouger
    Un coeur chaud, on se brule
    Un coeur froid, on est glacé
    Un coeur...multicolore, multifonction,multiTout, c'est ca qu'il faut?!

    Posté par schuppette, 07 octobre 2008 à 13:46
  • Tiens madame ecoute Bonobo

    Posté par schuppette, 07 octobre 2008 à 13:48
  • @ Minipoucine : oui ça vaut la peine de l'entendre battre même si des fois ça fait mal.

    @ Tamalou : Mouarfff si j'ai un boulot et un coeur à entretenir, pfiou c'est du boulot à plein temps ça ! Et arrête de faire TSSSS tu sais que ça m'énerve !

    Je t'embrasse mon nico, et je connais bien la suite je n'ai pas oublié !

    @ Schuppette : eh eh j'aime bien quand tes commentaires sont longs Et là c'est un très joli commentaire !

    Moui c'est ça qu'il faut un coeur multi-tout ! Gageons que le mien soit comme ça !

    Madame écoute Bonobo ! on se demande qui le lui a fait connaître

    bisous

    Posté par natpointg, 07 octobre 2008 à 18:45
  • Je peux dire une connerie ?
    J'ai rien compris !
    C'est beau, oui, mais mon esprit trop rationnel veut des noms; qui parle, à qui, de qui... qui blâmer, et qui réconforter... et qui est responsable ?
    Et, promis, j'ai relu deux fois
    Et je me dis que je suis sans doute trop récent à venir lire, que le début de l'histoire m'échappe.
    Dis lui que je suis désolé, qu'il ira mieux demain, qu'il...

    Posté par Frédéric, 11 octobre 2008 à 23:06
  • @ Fred : Pffff, comment je vais m'en sortir de tes questions !!!

    Alors disons que c'est une personne qui s'adresse à son coeur (organe) ou à son coeur (son alter-égo).

    Qui est responsable ? Quand on est deux, on est responsables pour moitié. Qui blâmer ? La vie seule est à blâmer... Qui réconforter ? Les deux je pense.

    C'est sûr que demain ça ira mieux pour ces deux-là !

    bises

    Posté par natpointg, 12 octobre 2008 à 11:25
  • Encore un de ces beaux textes dont tu as le secret et qu'on aimerait avoir vu jaillir de notre propre plume...

    Posté par Cloudy, 15 octobre 2008 à 14:54
  • @ Cloudy : Oh c'est gentil ça ! Moi aussi, souvent en lisant d'autres blogs, je me dis que j'aurais aimé écrire ça...

    bises

    Posté par natpointg, 16 octobre 2008 à 19:20

Poster un commentaire